English   español  
Por favor, use este identificador para citar o enlazar a este item: http://hdl.handle.net/10261/23739
Compartir / Impacto:
Estadísticas
Add this article to your Mendeley library MendeleyBASE
Ver citas en Google académico
Visualizar otros formatos: MARC | Dublin Core | RDF | ORE | MODS | METS | DIDL
Título

Une nouvelle inscription de bodashtart, roi de Sidon sur la rive du Nahr al-Awwali de Bustan es-seh

AutorZamora, José-Ángel
Palabras claveInscripciones semíticas
Santuario fenicio
Bustan es-Seh (Sidon)
Nahr al-Awwali
Fecha de publicación2004
EditorMinistère de la Culture (Liban)
CitaciónZamora, José-Ángel. "Une nouvelle inscription de bodashtart, roi de Sidon sur la rive du Nahr al-Awwali de Bustan es-seh"BAAL 8 (2004), PP. 273 - 300
ResumenDans le cadre d'un accord entre a "Direction Générale des Antiquités" du Liban et le "Consiglio Nazionale delle Ricerche"(Rome), une équipe internationale composée de spécialistes italiens, libanais et espagnols travaille a la réalisation d'un projet dont le but est l'étude et la publication des inscriptions sémitiques de 1'Ouest actuellement conservées a la DGA. En plus des recherches menées pres du Musée National, l'équipe a entrepris des études particulieres dans différents endroits du territoire, d'intéret archéologique et épigraphique, parmi lesquels l'aire du sanctuaire phénicien de Bustan es-Seh (Sidon)consacré au dieu guérisseur Eshmoun. Grâce a une série de photographies des années '60, retrouvées dans les archives de la DGA, il a été possible de localiser une nouvelle et extraordinaire inscription phénicienne - dont on connaissait l'existence - qui date du règne du roi de Sidon, Bodashtart (fin du VIeme siècle av. J.-C.). Elle avait été gravée sur un rocher de la rive du Nahr al-Awwali, 3 km. environ de l'embouchure du fleuve. Meme si l'inscription n'a pas été repérée, les photographies ont permis de localiser l'endroit où le rocher inscrit deuait se trouver et, en même temps, de rédiger une étude préliminaire du texte. L'inscription, qui foumit toute une série de données très importantes du point de vue historique, archéologique et linguistique, commémorait la réalisation des travaux hydrauliques sur le fleuve qui comprenaient, entre autres, une canalisation des eaux du Awwali jusqu`au sanctuaire d'Eshmoun, célebre pour le cultes thérapeutiques qu'on y pratiquait.
URIhttp://hdl.handle.net/10261/23739
ISSN1683-0083
Aparece en las colecciones: (IEIOP) Artículos
Ficheros en este ítem:
Fichero Descripción Tamaño Formato  
Une nouvelle inscription de Bodashtart.pdf2,77 MBAdobe PDFVista previa
Visualizar/Abrir
Mostrar el registro completo
 


NOTA: Los ítems de Digital.CSIC están protegidos por copyright, con todos los derechos reservados, a menos que se indique lo contrario.